Chères lectrices, chers lecteurs et followers,

Cette année, l’association « The Next Step by Femmes Remarquables » frappe un grand coup. L’événement 2017 aborde un sujet brûlant, passionnel, authentique, vrai… Ouh… Oui… Du torride !

chocamoureuxaveclogo-web-fonds-blanc

Mesdames, réjouissons-nous : nous sommes de plus en plus nombreuses à siéger aux conseils d’administration ou de surveillance des entreprises cotées en bourse (1) , la féminisation dope la rentabilité des sociétés (2) , les qualités managériales des femmes sont de plus en plus reconnues (3).

D’accord, d’accord… Néanmoins, si les disparités entre les hommes et les femmes ont tendance à se réduire, certains secteurs d’activité sont plus féminisés que d’autres (4) , l’équité entre les hommes et les femmes concernant le congé parental relève encore du défi (5) , et c’est sans compter sur les sujets houleux du niveau de salaire et des tâches domestiques – corvées générant un bon nombre de cataclysmes dans les foyers – qui touchent ici au tabou !

Donc, vous l’aurez compris, s’épanouir en entreprise et au travail en tant que femme reste un sujet actuel, un défi dans notre société ! Ceci d’autant plus que l’entreprise fait face à de nouveaux enjeux qui nécessitent de pouvoir s’appuyer sur la créativité et le talent de tous, c’est à dire l’engagement au sens large au-delà de la seule présence à son poste de travail  Et pour cela l’entreprise vivra une révolution ou prendra du retard sur ses concurrentes plus innovantes et attirantes Pour ne citer que quelques-uns de ces défis : donner envie au collaborateur et en particulier à la collaboratrice de s’impliquer et d’y croire, tenir compte de ses aspirations d’évolution, permettre un meilleur équilibre vie privée/vie pro, une question où hommes et femmes désormais s’expriment d’une seule voix, recruter et fidéliser les talents dans les environnements en pénurie de candidates, gérer l’envahissement de l’espace privé par le travail et le stress, imaginer de nouvelles méthodes de management «  durable » etc. Et tout ceci sans compter l’appétence de plus en plus marquée des femmes pour la création de leurs propres entreprises 😉

Alors, oui, le sujet développé cette année est un sujet choc ! Et cela soulève plusieurs questions…

Certaines ont d’ailleurs déjà des réponses. Les femmes ça rapporte !

  • gain de compétitivité – les entreprises pratiquant la parité ont une marge supérieure de 20 points à celles 100% masculines – (6),
  • développement de leurs capacités d’innovation, (7)
  • image de marque valorisante,
  • gain de motivation des salariés et des salariées engendré par la perception d’égalité produite par la mise en place d’une réelle politique d’égalité homme-femme au sein de l’entreprise (8),

tandis que celles qui ne comptent aucune femme dans leur direction perdent en performance….

Alors, est-il possible de s’épanouir au travail lorsque l’on est une femme ? Si oui, comment ? Et comment l’entreprise peut-elle aimer ses salariés, les femmes en particulier ?

Chers amis, poursuivez donc les investigations de l’association « The Next Step by Femmes remarquables » sur notre site et bien sûr le 24 mars prochain !

Au plaisir,

 

Annelise Bocquet


(1) source : Rapport 2015 du « Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes »

(2) source : Le Figaro, article du 08/03/2016

(3) sources : Le Management Post Moderne – le management au féminin ; L’AGRH, communiqué du XXIIème congrès de Frédérique PIGEYRE

(4) source : Dares Analyse, Mars 2015 N° 017, « Femmes et hommes sur le marché du travail »

(5) source : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281361

(6) source : Michel Ferrary, 2010 et McKinsey & Cy, 2013

(7) MIT, « Evidence for a collective intelligence factor in the performance of human groups » &  » Women key for group cooperation and knowledge gain », Science, Octobre 2010.

(8) IMS, Etude « Entreprendre pour la Cité », Mai 2012 (Un article succint repris sur le site de L’Express, http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/les-stereotypes-ont-la-vie-dure-dans-l-entreprise_1520649.html).

 

L’amour au travail…