Nous avons demandé à Loïc Brabant, co-fondateur d’Initiatives Plurielles de partager ses réflexions et son expérience des talents de créatrices accompagnées par son organisation.

unnamed

Comment avez-vous connu l’association Femmes remarquables ?

J’ai tout d’abord rencontré Sophie et Laurent Mayeux. Ils m’ont été présentés par Fatiha Legzouli (nous co-dirigeons l’association Initiatives Plurielles) à l’époque où ils avaient brossé son portrait dans leur livre « Elles ont osé être remarquables ». Ce bel ouvrage qui a amené la création de l’association Femmes Remarquables.

En quoi vous sentez vous concerné(e) par les valeurs de cette association ?

C’est dans une « vie antérieure », quand je m’occupais de programme de développement dans les quartiers pauvres d’une grande ville brésilienne, que j’ai côtoyé des femmes tout à fait admirables. A la tête bénévolement d’association de quartier, elles cumulaient travail très mal payé, responsabilité de famille souvent monoparentale et engagement total au service de l’amélioration des conditions basiques de la vie quotidienne des habitants (hygiène et santé, éducation, logement, cours professionnels…). Plus tard, toujours au Brésil, en charge cette fois d’un programme de micro-crédit, nous avons dû travailler la « relation de genre », en effet certains « hommes » prenait ombrage du succès entrepreneurial de leur conjointe qui en arrivait même à oser avoir un revenu supérieur au leur (cela ne vous rappelle rien ?) !

Depuis, là où je me trouve, dans la vie professionnelle ou dans la vie sociale, j’observe la présence, la représentativité et le niveau de responsabilité exercés par les femmes. Encore trop souvent, les femmes et leurs initiatives sont loin d’occuper une place juste. Elles-mêmes peuvent avoir tendance à s’autocensurer plutôt que de prendre la pleine mesure de leur potentiel. J’applaudis à tout ce qui peut contribuer à lever les freins qu’elles peuvent rencontrer et donc bien sûr aux valeurs de Femmes Remarquables.

Et par la thématique 2015 “OSEZ LES TALENTS !” ?

L’exemple de ces femmes qui se réunissent et qui osent OSER ensemble est très stimulant…pour entraîner d’autres initiatives, pour que les femmes s’affirment plus, pour que s’exprime cette réserve fantastique de créativité, de dynamisme et d’énergie collaborative.

Qu’évoque pour vous l’expression “the next step” ?

A Initiatives Plurielles nous accueillons fréquemment des futures créatrices qui ont besoin de se sentir « prise en compte » dans leur idée de projet, dans leur valeur, dans leur motivation. A ce moment-là, pour elles, c’est le premier pas qui compte le plus et qui va nourrir la démarche projet…les next steps.

Qu’est-ce qu’un talent pour vous ? Quel intérêt à mettre en lumière les talents dans votre activité, au sein de votre entreprise ?

C’est l’essence, le sens et le merveilleux de notre métier de découverte et d’accompagnement. Avec chaque créatrice nous faisons l’inventaire de ce que comporte sa palette à talents, de ce qu’elle possède dans sa boîte à outils. Souvent elle a besoin de prendre confiance, d’être mieux consciente de la richesse de sa personnalité, de son expérience, de ses compétences…

Réunir plusieurs créatrices c’est à chaque fois révéler et partager des talents. C’est déclencher beaucoup de bienveillance et de réciprocité. Une ouverture, un moment à répéter, pour que chacune puisse affirmer sa valeur, se sentir plus forte pour avancer.

 Qu’auriez-vous envie d’ajouter ?

Etre remarquable ne serait-ce pas tout faire pour que les autres puissent être remarqué-e-s à leur juste valeur ? De là à souhaiter qu’une femme remarquable se devrait de tout mettre en œuvre pour distinguer d’autres femmes…et qu’aucune ne soit laissée de côté.

Un pari à tenter par l’équipe d’« Oser les talents ». Une belle dynamique qui rejoint les initiatives au féminin!

Merci Loïc ! Nous nous y employons.

Initiatives Plurielles fait pousser les talents féminins en herbe