Bonjour à tous et à toutes,

La question du jour est : « Qu’est-ce que le talent ? ». Attendez avant de vous lancer dans une réponse ! Cette notion est bien plus complexe qu’elle n’y paraît car le talent revêt de multiples formes. Vous trouverez dans cet article quelques éléments de réponses…

Il est classique de considérer le talent comme étant la capacité naturelle ou acquise d’une personne à se réaliser dans un domaine particulier ou une activité. D’ailleurs, Henri-Frédéric Amiel (1821-1880) disait : « Faire aisément ce qui est difficile aux autres, voilà le talent […] ». Mais, n’est-ce pas un peu réducteur ?

« Sans ambition il n’y a pas de talent », a dit Nina Berberova (1901-1993). Dans des contextes socio-économiques difficiles, la réussite d’une entreprise, comme celle d’un individu, peut dépendre de sa capacité à innover, à prendre des risques, à établir une stratégie opérationnelle et stratégique ou à rechercher et développer des aptitudes particulières. On parle généralement de compétences. Alors, le talent peut-il être assimilé à ce concept ? D’une certaine manière, oui, puisque, comme la compétence, le talent se découvre, se développe ou s’aliène en fonction de la vie de l’être humain qui le détient. En effet, l’influence de la famille, des amis, des enseignants, des recruteurs ou des managers peuvent conditionner l’évolution des talents d’une personne.

Cela suggère qu’il existe une grande part de hasard dans la notion de talent car beaucoup de facteurs aléatoires peuvent impacter la vie d’un individu. Hector Berlioz (1803-1869) a exprimé cette idée comme ceci : « La chance d’avoir du talent ne suffit pas ; il faut encore le talent d’avoir de la chance. »

Revenons une petite minute sur l’innovation ! D’après Anton Tchekhov (1860-1904), « Le talent, c’est la hardiesse, l’esprit libre, les idées larges. ». Le concept de talent a longtemps été confiné aux domaines des arts et des sports. Et pour cause, ces gens sont des visionnaires, des créateurs, des rêveurs et des humanistes à l’instar de Léonard De Vinci (1452-1519) ou de Jules Verne (1828-1905). Les artistes et les sportifs ont globalement tous un point commun : l’ouverture d’esprit et la tolérance ! Le talent découlerait-il de ces deux qualités ?

Deux autres citations sont percutantes : la première est celle de Gustave Flaubert (1821-1880) : « Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu’on en possède » ; la seconde est celle de Maxime Gorki (1866-1936) : « Avoir du talent, c’est avoir foi en soi-même, en ses propres forces ». Tout le monde possède non pas un mais des talents ! Cependant, de bonnes doses de connaissance de soi et de courage sont nécessaires pour les exploiter et parvenir au succès. « Croire en ses talents » serait-il le premier pas vers le thème « Oser les talents » ? Et « Oser les talents » représenterait-il l’ambition de réussir ? Si on reprend l’expression de Nina Berberova, on peut dire que la boucle est bouclée…

Annelise Bocquet

Qu’est-ce que le talent ?
Étiqueté avec :