Ami(e) lecteur, lectrice,

Le talent est une notion complexe, difficile à saisir, recouvrant beaucoup d’aspects et d’expressions différentes. Avant de définir ce concept, sujet du prochain édito, il semblait important d’apporter un petit éclairage sur la perception des talents des femmes au fil des siècles.

En effet, les femmes ont toujours eu des talents, qu’elles soient artistes, femmes de lettres ou savantes. Pour ne citer qu’un exemple, Frederica Jacobs, une chercheuse contemporaine, a recensé 39 artistes femmes rien qu’en Italie au 16ème siècle comme Sofonisba Anguissola (1535-1625) ou Lavinia Fontana (1552-1614). Pourtant, la mémoire collective ne garde plus trace de ces femmes d’exception qui, pour certaines, ont connu le succès en leurs temps.

Que s’est-il donc passé ? Vous trouverez ci-dessous quelques citations apportant quelques explications. Evitez de sombrer dans une dualité homme-femme de mauvais aloi… Voyez plutôt la chance qui nous est offerte aujourd’hui : la reconnaissance des talents, qu’ils soient déclinés au féminin ou au masculin ! C’est pourquoi cet édito se termine par la citation de Marianne Williamson !

A tous, bonne lecture !

 Annelise Bocquet

« Une femme bel esprit est le fléau de son mari, de ses enfants, de ses amis, de ses valets, de tout le monde. De la sublime élévation de son beau génie, elle dédaigne tous ses devoirs de femme, et commence toujours par se faire homme à la manière de mademoiselle de l’Enclos. Au dehors, elle est toujours ridicule et très justement critiquée, parce qu’on ne peut manquer de l’être aussitôt qu’on sort de son état et qu’on n’est point fait pour celui qu’on veut prendre. Toutes ces femmes à grands talents n’en imposent jamais qu’aux sots. On sait toujours quel est l’artiste ou l’ami qui tient la plume ou le pinceau quand elles travaillent ; on sait quel est le discret homme de lettres qui leur dicte en secret leurs oracles. »
Emile ou de l’éducation, 1762, Jean-Jacques Rousseau

« – Femmes, talents, beautés, contemplez votre image
 – Toujours un ennemi s’abreuve de vos fleurs,
– Soit qu’il dévore, abject, la tige et le feuillage,
– Soit qu’il pille, imprudent, le parfum de vos cœurs !»
Nouvelles lettres d’un voyageur de George Sand – 1877

« Si vous cherchez quelque bonheur dans l’amour, n’aimez jamais une muse. Là où vous croirez trouver son cœur, vous ne rencontrerez que son talent. »
Mes Poisons, Sainte-Beuve – 1926

« Je me rendis compte que, tout comme j’avais du me battre pour faire du cinéma et devenir une actrice, je devrais maintenant me battre pour obtenir le droit d’être moi-même et d’utiliser mes talents. »
Confession inachevée de Marilyn Monroe – 1954

« C’est notre lumière, pas notre part d’ombre, qui nous effraie le plus. Nous nous demandons, qui suis-je pour oser être brillant, magnifique, talentueux, fabuleux ? Mais en fait, qui suis-je pour ne pas l’être ? »
Marianne Williamson, A Return to Love: Reflections on the Principles of a Course in Miracles – 1992

La perception du talent féminin au fil de l’histoire